Familles lesboparentales et donneurs connus en France

Familles lesboparentales et donneurs connus : expériences de personnes impliquées dans une entente de don de sperme en dehors du système médical d’aide à la procréation en France

Cette recherche vise à recueillir la parole des personnes directement concernées par le don de sperme hors du système médical d’aide à la procréation, soit à titre de mères lesbiennes ou de donneurs de sperme.

Cette étude franco-québécoise cherche à mieux comprendre les perceptions, les expériences et les motivations des femmes qui ont recours à ce type de don pour fonder leur famille, ainsi que celles des hommes qui acceptent de participer au projet parental d’autrui en tant que donneur de sperme connu.

Cette recherche a d’abord été menée au Québec, pays où la législation est différente, par Isabel Côté et Kévin Lavoie, respectivement professeure de travail social à l’Université du Québec en Outaouais et doctorant en sciences humaines appliquées de l’Université de Montréal.

Le projet de recherche démarre en France et en est à la phase de recrutement. Nous sollicitons donc votre collaboration. Nous sommes à la recherche de femmes et d’hommes âgés d’au moins 18 ans et correspondant à l’un des profils suivants:

  1. Mères lesbiennes ayant fondé leur famille en ayant recours à un don de sperme d’un donneur connu, c’est-à-dire en dehors du système médical d’aide à la procréation.
  2. Hommes ayant aidé une femme célibataire ou à un couple (hétérosexuel ou lesbien) à avoir un enfant en tant que donneur de sperme.

Votre participation à cette recherche consiste à nous accorder une entrevue d’une durée d’environ 1h30 portant sur votre expérience entourant le don de sperme et les relations familiales. L’entretien peut se faire en personne, par téléphone ou par Skype.

Afin de faciliter les analyses, les entrevues seront enregistrées à l’aide d’un appareil électronique. Toutes les mesures nécessaires seront prises pour assurer l’anonymat et la confidentialité de vos renseignements.

Vous aimeriez en apprendre davantage sur le projet?
Le sujet vous interpelle?

Pour nous contacter : gross@ehess.fr


À propos de l’équipe de recherche

Martine Gross est ingénieure de recherche en sciences sociales au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) en France et co-chercheure au Partenariat de recherché SAVIE-LGBTQ basé à l’Université du Québec à Montréal (Canada). Pionnière dans le domaine de la recherche sur les familles homoparentales, elle a mené plusieurs études sur le sujet en France. Ses travaux de recherche ont fait l’objet de plusieurs publications, dont Parent ou homo, faut-il choisir? Idées reçues sur l’homoparentalité (2013) et Qu’est-ce que l’homoparentalité? (2012).

 

 

 

Isabel Côté

Isabel Côté est professeure agrégée au Département de travail social de l’Université du Québec en Outaouais et co-chercheure au Partenariat de recherche SAVIE-LGBTQ. Elle s’intéresse aux pratiques familiales émergentes, notamment les familles homoparentales dont les enfants sont nés grâce à la participation d’une tierce personne au projet parental de couples gais ou lesbiens. Ses travaux de recherche actuels portent plus spécifiquement sur le rôle du donneur de sperme connu auprès des enfants des familles lesboparentales et les motivations d’hommes gais à fonder leur famille grâce à la gestation pour autrui.

 

 

 

 

Kévin Lavoie

Kévin Lavoie est doctorant en sciences humaines appliquées à l’Université de Montréal et chargé de cours à l’Université du Québec en Outaouais, où il enseigne la diversité sexuelle et de genre et l’intervention sociale auprès des minorités sexuelles. Dans le cadre de ses travaux de recherche, il s’intéresse aux pratiques de procréation assistée, notamment sous l’angle de la négociation des ententes entre les personnes impliquées et de l’apport des tiers procréateurs dans le projet parental d’autrui. Au cours des dernières années, il a mené plusieurs recherches concernant les réalités homoparentales et le recours au don de sperme au Québec.

Nos coordonnées

Adresse postale :
Université du Québec à Montréal
Chaire de recherche sur l’homophobie
Case postale 8888
Succursale Centre-ville
Montréal (Québec)
H3C 3P8

Adresse civique :
Université du Québec à Montréal
Pavillon Thérèse-Casgrain
455, boul. René-Lévesque Est
5e étage, local W-5010
Montréal (Québec)
H2L 4Y2

savie-lgbtq@uqam.ca

Top