Autres événements

Les événements publiés sur cette page contribuent au rayonnement du projet et peuvent intéresser, entre autres, les membres de l’équipe.

2018

Juin

– Du 4 au 8 juin

Le Partenariat de recherche SAVIE-LGBTQ organisait une université d’été sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres à l’Université du Québec en Outaouais (UQO), sur le campus de Gatineau, du 4 au 8 juin 2018. Celle-ci a été mise sur pied à l’intention des étudiant.e.s de cycles supérieurs (maîtrise, doctorat et postdoctorat) intéressés par nos questions de recherche. Les participant.e.s ont pu assister à une semaine de conférences et ateliers portant sur les réalités LGBTQ et abordant les thématiques d’inclusion et d’exclusion vécues par :

  • Les personnes trans (5 juin) ;
  • Les jeunes LGBTQ (6 juin) et ;
  • Les hommes gais, bisexuels ou queer ayant des relations affectives et sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH) (7 juin).

Les journées étaient divisées en trois volets : 1) l’état des connaissances, 2) les perspectives méthodologiques et 3) les enjeux éthiques. Trois activités publiques ont également été organisées en soirée, en collaboration avec des organismes partenaires de la région.

Le lancement a eu lieu le lundi 4 juin en présence de l’ex-ministre de la Justice Stéphanie Vallée, du recteur de l’UQO Denis Harrisson, du maire de Gatineau et des membres de la communauté universitaire.

Parmi les conférencier.e.s invité.e.s de l’école d’été étaient :

  • Michel Dorais, cochercheur – projet SAVIE-LGBTQ: « Faire comprendre la diversité sexuelle et de genre : le rôle déterminant de l’enseignement et de la recherche universitaires »
  • Line Chamberland, directrice du projet SAVIE-LGBTQ: « Trois décennies d’études sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres en milieu universitaire francophone au Québec »
  • Samuel Singeret, professeur adjoint de la faculté de droit de la Thompson Rivers University: « Les droits LGBTQ au Québec »
  • Karine Espineira, chercheure postdoctorale en études de genres et de sexualité de l’université Paris 8 Vincennes Saint-Denis: « Trans is beautiful : effets et enjeux des représentations trans dans les médias et sur la scène des contraintes »
  • Edward Ou Jin Lee, professeur adjoint à l’École de travail social de l’Université de Montréal: « Les jeunes LGBTQ racisé.e.s et migrant.e.s au Québec : comment favoriser une analyse sociohistorique et intersectionnelle? »

L’université d’été sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres de l’UQO a été organisée par Isabel Côté (cochercheure – projet SAVIE-LGBTQ), soutenue dans cette organisation par Kevin Lavoie et Joël Xavier, étudiant membre du projet SAVIE-LGBTQ.

Visitez le site web de l’Université d’été sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres à l’UQO pour de l’information sur la programmation, les résumés des conférences et plus encore!

Mai

– Le 5 mai

Line Chamberland, directrice du projet SAVIE-LGBTQ, a participé à la Journée de la Fierté Trans (2018) organisée par l’organisme Aide aux Trans du Québec (ATQ), partenaire du projet SAVIE-LGBTQ, le samedi 5 mai 2018 au Comité social du Centre-sud, à Montréal. Cette journée avait pour objectifs d’échanger sur plusieurs enjeux importants liés aux réalités trans, de faire connaître les ressources existantes et de favoriser la création de liens dans un cadre chaleureux et sécuritaire. À titre de conférencière, Line Chamberland a présenté aux participant.e.s deux rapports sur les jeunes trans et un dépliant sur les aîné.e.s mis à jour, de même que le projet SAVIE-LGBTQ. Elle a invité les personnes présentes à participer au projet (à une consultation sur le questionnaire, à un atelier réflexif, à l’enquête et aux entrevues) et à s’abonner à l’infolettre. La réponse a été très positive.

Le 2 mai :

Annie Vaillancourt, responsable de la mobilisation et du transfert de connaissances du projet.

Des membres du Partenariat de recherche SAVIE-LGBTQ étaient présents lors du Symposium psychosocial 2018 Place aux réalités organisé par le Centre Associatif Polyvalent d’Aide en hépatite C (CAPAHC), le Portail VIH/sida du Québec (PVSQ) et l’organisme Action Santé Travesti(e)s et Transexuel(le)s du Québec (ASTT(e)Q) (Projet de CACTUS Montréal) en collaboration avec un comité scientifique sur lequel siégeait Joël Xavier, membre du Partenariat de recherche SAVIE-LGBTQ, le 2 mai au Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM). Nous avions un kiosque et du matériel promotionnel sur place dans l’objectif de faire connaître le projet SAVIE-LGBTQ aux participant.e.s et de recueillir des noms et coordonnées de gens intéressés à participer au projet (à l’enquête et aux entrevues).

 

Un témoignage  sur l’intersectionnalité des vécus (PDF).

Les conférencier.e.s ont offert des présentations touchantes et extrêmement pertinentes pour les milieux de pratique sur le genre, la sexualité et les inégalités de santé, la bispiritualité et les communautés autochtones, le projet Priorités trans réalisé par et pour des personnes trans, comment la communauté répond à la crise des opioïdes à Montréal, le chemsex et la santé sexuelle des hommes ayant des relations affectives et sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH), etc. Pour plus d’information, consultez la programmation et les présentations.

 

 

La magnifique vue de la « salle à dîner » réservée pour l’événement.

 

2017

Novembre

– Du 26 novembre au 1er décembre :

Le projet SAVIE-LGBTQ a bénéficié d’un rayonnement international ! La Structure de recherche interdisciplinaire sur le genre, l’égalité et la sexualité (STRIGES) de La Maison des Sciences Humaines de l’Université libre de Bruxelles (MSH-ULB) a reçu des membres du projet SAVIE-LGBTQ (Line Chamberland, directrice du projet, Marie Houzeau, directrice générale du GRIS-Montréal, Laurent Lafontant de Massimadi Montréal et Arc-en-Ciel d’Afrique et David Paternotte, professeur à l’Université libre de Bruxelles) et les organismes GRIS-Wallonie et Massimadi Bruxelles, afin de réfléchir aux outils d’apprentissages numériques qui seront produits dans le cadre du volet trois de la recherche : réaliser une analyse critique des politiques publiques québécoises et canadiennes mises en place pour favoriser l’inclusion des personnes LGBTQ. Les thèmes à l’étude en priorité: l’éducation et l’intersectionnalité. Un financement de la 10e Commission mixte permanente Québec/Wallonie-Bruxelles 2017-2019 a été obtenu pour ces déplacements. Au cours de ce séjour, les membres du projet ont rencontré des représentant.e.s des pouvoirs publics et de la société civile de Belgique et de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

 

Des membres du Partenariat de recherche SAVIE-LGBTQ et des collaborateurs internationaux, en réunion à Bruxelles

 

Joël Xavier, membre du projet SAVIE-LGBTQ

Les 3 et 4 novembre se déroulait, à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (campus de Rouyn-Noranda), le Salon santé, bien-être, diversité, organisé par la Coalition d’aide à la diversité sexuelle de l’Abitibi-Témiscamingue (membre du projet SAVIE-LGBTQ). Plus d’une trentaine d’exposant.e.s œuvrant dans le domaine de la santé et du bien-être et ayant une approche inclusive envers les personnes de la diversité sexuelle et de genre étaient présent.e.s.

Joël Xavier (étudiant membre du projet SAVIE-LGBTQ) y assistait notamment pour faire connaître le projet aux participant.e.s.

 

Marie Geoffroy, coordonnatrice du projet SAVIE-LGBTQ

Le 3 novembre se tenait la 4ème édition des Journées de la psychoéducation de l’Université du Québec en Outaouais (campus de Saint-Jérôme) sous le thème «L’intervention psychoéducative auprès de la diversité sexuelle et pluralité de genres». Ces journées ont pour objectif de faire place aux projets et initiatives réalisés par des étudiant.e.s, des professionnel.le.s, des professeur.e.s et des intervenant.e.s du milieu de la psychoéducation et de la relation d’aide. Cet événement était organisé par « Parlons Psychoéd ! », un regroupement d’étudiant.e.s en psychoéducation mis sur pied en 2013 ayant pour mission de créer un réseau d’échanges entre les étudiant.e.s, les professionnel.le.s et les professeur.e.s du milieu de la psychoéducation.

 

Conférenciers invités :

  • Jasmin Roy, président de la fondation Jasmin Roy et représentant de la société civile auprès des Nations Unies;
  • Isabel Côté, Ph. D., professeure au département de travail social de l’UQO et cochercheure au sein du projet SAVIE-LGBTQ et;
  • Kévin Lavoie, chargé de cours au département de travail social et de psychoéducation et psychologie de l’UQO.

Le Partenariat de recherche SAVIE-LGBTQ était présent, entre autres, pour faire connaître le projet aux participant.e.s.

 

Août 

Lors de la conférence internationale sur les droits des personnes LGBTTIQA2S « Égalité et légalité – Conférence internationale sur la diversité sexuelle et la pluralité des genres dans la francophonie » organisée par Fierté Canada Montréal 2017, des chercheures de l’équipe ont abordé des questions examinées dans le cadre du projet SAVIE-LGBTQ. Pour plus d’information, consultez leurs présentations:

Nos coordonnées

Adresse postale :
Université du Québec à Montréal
Chaire de recherche sur l’homophobie
Case postale 8888
Succursale Centre-ville
Montréal (Québec)
H3C 3P8

Adresse civique :
Université du Québec à Montréal
Pavillon Thérèse-Casgrain
455, boul. René-Lévesque Est
5e étage, local W-5010
Montréal (Québec)
H2L 4Y2

savie-lgbtq@uqam.ca

Top